Refus d’indemnisation de l’assurance en cas de dommage corporel

Après la survenue d’un accident, l’indemnisation de l’assurance n’est malheureusement pas systématique. En effet, dans certaines situations, les garanties souscrites ne peuvent s’appliquer, même en cas de dommage corporel. Il est donc important de connaître les recours possibles, suite à un refus d’indemnisation de l’assurance.

Les accidents de la vie à l’origine de dommages corporels

Un pied qui va marcher sur une peau de banane sur le sol

Dans notre quotidien, nous risquons à tout moment de nous blesser plus ou moins gravement. Quel que soit le contexte, à savoir dans la vie privée, sur la route, ou encore au travail, divers accidents sont susceptibles de se produire.

Parfois, l’accident dont nous sommes victime peut occasionner l’apparition d’un dommage corporel. Ce dommage corporel peut être de courte durée et n’avoir aucune conséquence néfaste pour votre santé. Mais il peut également s’agir d’un dommage corporel grave, qui risque d’impacter tout le reste de votre vie.

Les principaux accidents de la vie courante peuvent survenir dans les situations suivantes :

  • sur la route, que vous soyez automobiliste, cycliste ou piéton ;
  • dans la vie privée, lors d’activités de bricolage, de jardinage, ou encore en cuisinant ;
  • au travail, notamment si vous tombez ou si vous êtes amené à utiliser des machines dangereuses.

S’il vous arrive un accident, le premier réflexe à avoir consiste à déclarer le sinistre au plus vite auprès de votre compagnie d’assurance.
L’assureur étudie ensuite votre dossier pour déterminer vos droits à indemnisation, selon de nombreux critères, tels que la responsabilité des parties, les mentions contractuelles, la loi en vigueur, etc.

Refus indemnisation assurance : quels sont les recours ?

En cas de dommage corporel, votre assureur doit obligatoirement solliciter la réalisation d’une expertise médicale. Pour ce faire, un médecin conseil, autrement appelé médecin expert, est mandaté par l’assureur lui-même. A la fois juge et partie, ce médecin tend souvent à sous-évaluer les dommages corporels causés par l’accident, tout comme les conséquences qui en découlent. A noter qu’il est préférable d’être aidé par un médecin conseil indépendant lors de l’examen médical. Le médecin conseil transmet ensuite son rapport et ses conclusions à la compagnie d’assurance.
Mais après étude de votre dossier, il est possible qu’un refus d’indemnisation soit prononcé.

Si vous estimez avoir droit à des indemnités compensatrices, en tant que victime de dommages corporels, il peut alors être nécessaire d’engager un recours contre votre compagnie d’assurance.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est vivement conseillé d’être accompagner par un professionnel, de préférence spécialiste du droit médical. Si vous habitez en région Auvergne-Rhône-Alpes, vous pouvez entre autres faire appel à un avocat dommage corporel à Lyon.

Pour bien choisir votre accompagnement, vous avez aussi la possibilité de vous tourner vers une association d’aide aux victimes. C’est après analyse de votre problématique que l’association vous conseillera sur le choix d’un professionnel qualifié.

Vous aimerez aussi...